Blog

11.11.2020 Corporate News

Tim Phillips, Chief Growth Officer, a eu un parcours fascinant jusqu'à présent, ayant occupé divers postes de direction tout au long d'une carrière professionnelle s'étendant sur plus de 30 ans

 Tim Phillips, Chief Growth Officer, a eu un parcours fascinant jusqu'à présent, ayant occupé divers postes de direction tout au long d'une carrière professionnelle s'étendant sur plus de 30 ans

Passionné par le secteur automobile, Tim commence sa carrière chez Land Rover, où il travaille pendant 17 ans après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur. Depuis lors, il a occupé plusieurs postes à hautes responsabilités dans les secteurs du transport et de la logistique, en passant par BMW, AutoLogic Plc, Freightex ou encore Coyote.

Aujourd'hui, Tim aide sennder à développer l'activité dans toute l'Europe. Nous nous sommes entretenus avec lui pour mieux comprendre son rôle, son parcours professionnel, ses observations sur le secteur de la logistique et ce que lui et son équipe envisagent pour l’avenir !

Tim, vous avez eu une carrière longue et variée dans l'industrie jusqu'à présent, comment a-t-elle commencé ?

J'ai toujours été intéressé par les véhicules à moteur. C'est donc très naturellement qu'à l'issue de mon diplôme d'ingénieur, je me suis orienté vers le secteur automobile, où j'ai travaillé dans la logistique puis dans la vente pendant 17 ans. J'ai beaucoup appris en travaillant pour des groupes internationaux tels que Land Rover ou BMW, à travers l'Europe. J'ai quitté BMW en tant que Directeur Général de la Distribution, où ma mission était de gérer les contrats et les opérations pour les véhicules finis, dans le monde entier.

Mon travail m'a amené à parcourir le continent. J'ai toujours gardé un bon rythme dans ma carrière et j'ai toujours eu envie d'essayer de nouvelles choses. Je travaillais pour BMW (après le rachat de Land Rover), aux côtés de 100 000 autres employés. Puis, j'ai ensuite rejoint Auto Logic plc, une société de transports qui emploie environ 4 000 personnes et gère 1 500 camions à travers l’Europe. C’est à ce moment là que je me suis intéressé à l’application de la technologie dans l'industrie de la logistique. Lorsque l'occasion s'est présentée de diriger une jeune entreprise technologique récemment créée, Freightex, j'ai saisi l'occasion pour occuper un nouveau poste, en tant que Directeur Général, en collaboration avec seulement 20 autres employés ! Mon passage chez Freightex m'a appris à piloter la croissance et à dynamiser une entreprise. Nous sommes passés d'une entreprise évaluée à 6 millions d'euros à 40 millions d'euros, avant d'être rachetés par UPS pour devenir Coyote Europe. Dans le cadre de cette acquisition, nous avons convenu que je dirigeais Coyote Logistics, en tant que Président Europe chargé de la croissance.

Travailler dans diverses entreprises, petites et grandes, m'a énormément apporté. J'aime le changement rapide, car le travail peut parfois devenir routinier dans les grandes entreprises. Je m'intéresse également à la technologie et la transformation digitale, ce qui m'a donné envie de rejoindre sennder et de travailler avec cette équipe formidable.

En quoi consiste votre rôle actuel chez sennder ?

Je suis chez sennder depuis près de 2 ans. David Nothacker et moi nous sommes rencontrés en 2018 et j'ai rejoint sennder en 2019. Aujourd'hui, je partage mon temps entre Berlin, le Royaume-Uni et les bureaux internationaux de sennder.

En tant que Chief Growth Officer, je me concentre sur l’expansion européenne, en aidant l'entreprise à se développer sur de nouveaux marchés. Jusqu'à présent, j'ai ouvert des bureaux en Espagne et en Pologne et j'ai soutenu la croissance du bureau de Riga en Lettonie. Maintenant que ces bureaux ont été établis, je cherche de nouveaux marchés et laisse les équipes internationales développer les marchés existants. Je reste bien sûr disponible pour apporter mon soutien et partager mes connaissances sur comment croître une entreprise de façon durable.

Vous avez fortement été exposé dans l'industrie du transport. Quels ont été les principaux changements dont vous avez été témoin ?

Lorsque j'ai travaillé chez Freightex en 2008, le secteur n'était pas prêt pour la digitalisation. Je pense que nous sommes actuellement dans une période de transition, en grande partie due à d'autres secteurs, comme le commerce de détail par exemple. Des entreprises comme Amazon ont démontré les avantages de la digitalisation et les acteurs attendent maintenant des solutions digitales et transparentes. L'industrie des transports est prête pour le changement et, plus important encore, la technologie est prête à l'apporter.

Comment sennder peut-il révolutionner le secteur ?

C’est la vision des fondateurs qui m’a inspiré à rejoindre sennder. Cette vision a conduit sennder à la position qu'elle occupe aujourd'hui. Nous sommes le premier acteur européen, suffisamment important pour créer des économies d'échelle, apporter une plus grande efficacité aux transporteurs et aux expéditeurs, et utiliser les données à notre avantage.

Notre équipe et notre culture sont très fortes. L'intégration post-fusion peut être un véritable défi, c'est pourquoi je suis fier de la culture que nous avons installée, tout en évoluant si rapidement. Lorsque nous recherchons des opportunités de rachat, nous cherchons des entreprises qui s'adaptent bien ; l'entreprise fusionnée doit être plus forte que la somme de ses parties.

Les personnes travaillent ensemble pour trouver des solutions aux problèmes de l'industrie. Nous pensons différemment. Et nous ne sommes pas seulement des penseurs, nous le faisons, en utilisant une technologie de pointe, comme l'IA, pour améliorer nos services de transport, tout en automatisant les processus

Nous sommes à l’avant du camion qui conduit l’avenir.

Selon vous, quelle est la prochaine étape pour sennder ?

Comme les nouveaux bureaux sont tous opérationnels, je suis à la recherche de nouveaux marchés. Nous sommes optimistes et nous souhaitons poursuivre notre rythme de développement impressionnant.

Bien que nous soyons présents dans toute l'Europe, il y a encore quelques pays clés dans lesquels nous envisageons d'entrer. Lorsque nous recherchons de nouveaux marchés, nous devons évaluer l’empreinte des transporteurs et des expéditeurs locaux. La capacité des transporteurs est un sujet de plus en plus important et de nombreux transporteurs sont présents dans toute l'Europe de l'Est. C'est pourquoi nous sommes intéressés par la poursuite de notre expansion dans cette région. De plus, il y a d'autres marchés que j’explore- je vous en dirai plus lorsque nous aurons des accords en place !

2020 aura été une année passionnante pour sennder, nous avons connu une croissance remarquable et nous savons désormais comment pénétrer de nouveaux marchés, que ce soit par acquisition, partenariat et croissance organique, ou même à partir de zéro.

J'ai hâte de poursuivre et de consolider notre succès !